L’hiver et son cortège de maladies (rubrique LDC radio du mois de janvier 2019)

10 Jan, 2019ldc radio rubrique

 

 

Pourquoi l’hiver rime-t-il avec maladie ?

En période hivernale, ton organisme doit faire un effort d’adaptation pour garder sa température interne de 37°. Ta peau et tes muqueuses respiratoires sont agressées par le froid. Elles te protègent moins bien face à l’arrivée massive des virus et des bactéries. Ils prolifèrent quand la température devient basse et l’air humide. Ta circulation sanguine se ralentit et tes cellules immunitaires n’arrivent pas assez rapidement pour les détruire.

Fragilisé par le froid, le manque de lumière et de soleil, tu n’arrives plus à faire face et tu tombes malade. Ton nez coule, ta gorge est en feu et parfois ton estomac et tes intestins ne sont pas très joyeux non plus. Les endroits que tu fréquentes n’arrangent pas la situation car ils sont confinés, très peuplés et mal aérés. La circulation des virus s’en trouve facilitée et les maladies se propagent à grande vitesse.

Que peux-tu faire pour te préparer à cette période difficile ?

Il faut renforcer ton organisme en faisant les bons choix alimentaires, en prenant soin des micro-organismes de ton intestin et en aidant ton foie à bien fonctionner.

Quels sont les aliments à privilégier et ceux à limiter ?

En hiver, pour te réconforter de cette saison un peu rude, tu as tendance à manger plus de chocolats, de pâtisseries, de plats copieux et cuits. Ton apport en vitamines et en minéraux devient moins important et tu t’affaiblis.

Certains fruits et légumes de saison vont te renforcer si tu les consommes.

Le poireau, le brocoli, toute la famille des choux, le potiron, le potimarron, le kiwi, la clémentine, l’orange, la banane, la pomme, la poire, apportent des éléments précieux à ton organisme pour le soutenir en hiver. Ni surgelés, ni en conserves mais frais que tu manges crus ou, cuits à température douce pour garder toute leur qualité nutritionnelle. La vitamine C, par exemple, est très sensible à la chaleur. Elle est détruite par la cuisson, la pasteurisation et la stérilisation. Les minéraux, quant à eux, deviennent inassimilables car ils précipitent au-delà de 100 degrés.

Tu dois aussi consommer suffisamment de bonnes graisses provenant du poisson gras, de la noix, de l’avocat, de l’huile d’olive, de colza, et de lin. Elles te protégeront de l’infection.

Pendant cette période délicate, les aliments sucrés, les céréales raffinées, les sodas, les excès de viande et de produits laitiers, affaibliront nettement tes facultés à lutter contre les virus et les bactéries.

Quels sont les vitamines et les minéraux indispensables pour prévenir les infections ?

La vitamine C est très utilisée par ton système immunitaire. Un jus composé de pomme, de carotte, de gingembre, de citron, d’orange, réalisé avec un extracteur, est une boisson magique pour t’en apporter. Les légumes verts en sont très riches également. Ponctuellement, tu peux booster ton apport avec de L’acérola. Si tu fumes, si tu bois beaucoup de café ou si tu as une contraception, tu dois en consommer davantage pour ne pas en manquer.

Les vitamines B6, B9 et B12 sont indispensables pour éliminer les pathogènes. Les champignons, l’œuf, la volaille, les céréales complètes en sont riches. De temps en temps, la levure de bière est un bon complément nutritif.

La vitamine D est une alliée incontournable pour te protéger l’hiver. Le jaune d’œuf coulant et le poisson gras en sont bien pourvus. Tu la fabriques avec la présence du soleil. En hiver, il fait souvent défaut. Une complémentation s’avère très utile.

Le zinc des huîtres, des crustacés, de la viande, du jaune d’œuf, des champignons, du brocoli stimule ton immunité.

Le fer, le magnésium, le cuivre, le sélénium sont aussi des minéraux très utiles pour te protéger des maladies.

Pourquoi les bactéries de l’intestin sont importantes pour lutter contre la maladie ?

L’importance de la bonne santé des intestins est un facteur déterminant pour te protéger de la maladie. Ta flore intestinale, si elle est de qualité, lutte contre l’invasion des microbes, stimule tes globules blancs et permet à ton intestin d’être une barrière efficace. L’alimentation industrielle, le stress, la pollution, et certains médicaments perturbent cette flore. Elle devient déséquilibrée et ne joue plus correctement son rôle. En prévention, la prise de probiotiques pour soutenir tes bactéries dans leur travail immunitaire est une aide non négligeable.

Qu’en est-il du foie ?

Il influence la réaction de ton immunité. Le soutenir est important également car il a fort à faire avec les excès alimentaires de l’hiver. Certaines plantes ont une action très protectrice comme le chardon marie, le desmodium et le chrysanthellum. Pour bien savoir les utiliser, il est très important de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Y a-t-il des super aliments à consommer l’hiver ?

Les produits de la ruche aident à lutter contre les agresseurs.

Le pollen frais de ciste apporte toutes les vitamines et minéraux dont le système immunitaire a besoin. Une grosse cuillère à soupe tous les matins dans une compote de fruits sans sucres ajoutés est un bon geste santé.

La gelée royale dont l’efficacité est accrue fraîche améliore la résistance de l’organisme

La propolis en cas d’infection soulagera les maux d’hiver par ses vertus antivirales, bactéricides et antiseptiques.

Quelles sont les plantes bénéfiques pour l’hiver ?

L’Echinacée stimule l’immunité, le sureau est protecteur des voies respiratoires, le cyprès a des actions antivirales, le thym, la marjolaine, la réglisse, le cassis et le plantain ont des actions bénéfiques sur la toux et les bronches.

Les huiles essentielles d’origan, de Tea tree , de Ravintsare, de cannelle, d’eucalyptus radié et de menthe poivrée sont très efficaces mais il faut bien savoir les utiliser car elles sont parfois contre-indiquées pour certaines personnes , comme les enfants de moins de 7 ans ou les femmes enceintes et allaitantes. Il est très important de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Et ne pas oublier

  • Pour ton immunité, dors suffisamment;
  • Pour éliminer les microbes, aère régulièrement les pièces fermées;
  • Pour faire circuler ton sang, bouge tous les jours;
  • Pour favoriser une meilleure circulation sanguine dans tes mains et tes pieds, protège-les avec des moufles et des bonnes chaussettes;
  • La tête ne connaît pas de baisse de la circulation sanguine en hiver car il est vital qu’elle soit toujours bien oxygénée. Si tu ne la couvres pas, la chaleur s’en échappe et la température interne de ton corps s’en trouve affectée.

 

 

 

 

 

 

 

Nathygev, votre Naturopathe à proximité de Lyon vous propose : des consultations, des massages bien-être, des drainages naturos et des enveloppements aux huiles essentielles. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements au :
06 14 56 23 97

Share This