Comment booster naturellement mon cerveau pour mieux apprendre (rubrique LDC radio du 17 avril 2018)

16 Avr, 2018ldc radio rubrique

Avril est là, et les examens se profilent à l’horizon. En pensant à ce moment, tu sens monter en toi une grosse bouffée d’angoisse. L’affronter te fait peur et te remplit d’inquiétude.

Vais-je y arriver ?

Mon cerveau va-t-il me jouer des tours ?

Vais-je échapper à l’affolement général et à la perte de tous mes moyens ?

Rassure -toi, si tu te prépares bien physiquement, tu feras face sans difficulté. L’émotion sera là mais tu la vivras posément.

Pour mieux répondre au besoin de ton cerveau, il faut d’abord que je te le présente.

Qu’est que le cerveau ?

Le cerveau, situé dans la boîte crânienne, est l’élément principal de ton système nerveux central. Il est composé de milliards de neurones. Ces neurones sont entourés de cellules, beaucoup plus nombreuses, qui ont pour mission de les nourrir, de les protéger des microbes et de les aider dans leur fonctionnement. Le cerveau, avec le cervelet et le tronc cérébral, constituent l’encéphale, véritable chef d’orchestre de ton corps. Il est relié au reste de ton organisme par un réseau complexe de nerfs qui lui permet de traiter des milliers d’informations avec une rapidité déconcertante. Il assure la régulation de toutes tes fonctions vitales. Il est ainsi responsable de ton rythme cardiaque et respiratoire. Il est aussi impliqué dans ta prise de décision, dans ta motricité, ton comportement, ta mémoire. Toujours en activité, même pendant ton sommeil, il est alimenté par un large réseau de vaisseaux sanguins qui lui apportent de l’oxygène.

Que font les neurones ?

Les neurones permettent de transmettre les informations, de les analyser et de les mémoriser. Ils commandent également les muscles de ton squelette et ceux qui se trouvent un peu partout dans ton corps comme dans ton cœur, tes poumons, tes intestins, tes yeux, ton estomac.

Les milliards de neurones ne font pas tous la même activité. Ils se répartissent les tâches et travaillent ensemble de façon coordonnée pour que tu puisses en même temps, voir, entendre, goûter, sentir, toucher, bouger, mais aussi reconnaître, raisonner, parler, te concentrer, te souvenir, te comporter. Les cellules nerveuses ne chôment pas. Elles utilisent beaucoup de substances qu’elles trouvent principalement dans ton alimentation.

Quel genre de langage utilisent les neurones pour transmettre les informations ?

C’est un langage chargé d’électricité. Les neurones sont excitables. Ils peuvent générer et transmettre des ordres grâce à un courant électrique nommé influx nerveux. Les minéraux, comme le potassium, le sodium, le magnésium, le calcium sont indispensables pour faire circuler ce courant. Dans le cerveau, les neurones ne se touchent pas. Entre deux neurones, se trouve un espace rempli de liquide que le courant électrique doit absolument traverser. Pour ce faire, le premier neurone va utiliser un stratagème génial. Il va produire des molécules chimiques nommées neurotransmetteurs. Ces messagers, lâchés dans cet espace liquide, vont s’arrimer sur le second neurone et lui transmettre l’ordre de continuer la propagation du courant. Les quatre principaux messagers de ton cerveau sont :

  • la dopamine, messager de l’envie et de l’action ;
  • l’acétylcholine, messager du mouvement et de la mémorisation ;
  • le GABA, messager du calme et de la relaxation ;
  • la sérotonine messager du contrôle sur soi, de la prudence, de la réflexion.

Que dois-je faire pour avoir des neurones en bon état de marche ?

Ton cerveau a besoin de carburant

Au quotidien, Il faut bien t’alimenter.

Pour travailler ton cerveau a besoin d’énergie. C’est principalement avec le sucre, plus précisément le glucose, qu’il va puiser cette énergie. Il ne fait aucun stock donc Il faut lui en apporter souvent. Il est important que tu saches le choisir. Le meilleur, celui qui ne va pas encrasser les circuits électriques, c’est le sucre que tu trouves naturellement dans tes aliments. Les céréales complètes, les pâtes, le riz, le pain, les fruits frais, les fruits secs, les légumes, les flageolets, les pois chiches, les lentilles, le miel sont naturellement riches en sucre. Les aliments comme la confiture, la compote, la tarte aux fruits, le cake aux fruits contiennent, certes du sucre naturel issu du fruit et de la farine, mais également du sucre ajouté par une main ou par une machine. Ce sucre ajouté va te donner un coup de fouet, très éphémère, pour laisser la place ensuite à un gros coup de fatigue.

Ton cerveau aime respirer

Pour produire de l’énergie, toutes les cellules de ton corps ont besoin d’’oxygène. Le cerveau consomme, à lui seul, 20% de ton oxygène. Si tu sens tes facultés cérébrales flancher, tu peux penser à faire des respirations amples et profondes pour les rebooster. Si tu les fais dans la nature, au soleil quand celui-ci est au rendez-vous, le résultat n’en sera que meilleur. Tu peux peut-être trouver dans ton environnement un petit coin de verdure, un peu loin de la route, qui t’apportera un oxygène de meilleure qualité que celui d’une salle de sport. En période d’examens et de révisions, pour détendre ton cerveau, améliorer son oxygénation, des pauses régulières d’un quart d’heure doivent être respectées pour bouger et permettre d’activer ta circulation sanguine. Ta concentration et ta mémoire seront plus efficaces.

Ton cerveau aime boire

Le cerveau est composé de 80 % d’eau. Il en consomme beaucoup et n’aime pas en manquer. Il n’a pas la possibilité d’en faire une réserve. Pour éviter de te déshydrater, tu dois boire, toutes les heures, une gorgée d’eau pure sans attendre la sensation de soif qui intervient toujours un peu tard. Ton cerveau a eu le temps de souffrir du manque d’apport en eau. Le verre d’eau, le matin au réveil est un bon geste pour le cerveau qui en a été sevré toute la nuit. Ta mémorisation, ta concentration en dépendent. Le manque d’eau est source de fatigue, d’énervement, et de trouble du sommeil.

Ton cerveau a besoin de protéines

Pour produire les messagers, ton corps a besoin d’éléments qu’il trouve dans les protéines. Il faut que tu veilles à en manger un peu tous les jours. Les aliments contenant des protéines sont nombreux. La viande blanche, le poisson, les œufs, la viande rouge, les noix, les graines de courge, le soja, les amandes, le fromage, les champignons, le quinoa. Tu peux donc diversifier tes apports en protéines qui seront végétales ou animales. Il faut savoir que la cuisson trop forte a tendance à les caraméliser. Elle les rend malheureusement beaucoup moins digestes et difficilement exploitables par ton organisme. Si tu avales sans mastiquer, ton corps va avoir également un peu de mal à extraire les substances de l’aliment arrivé presque intact dans l’estomac. Il va travailler plus dur pour arriver à ses fins et tu vas te sentir fatigué.

Ton cerveau a besoin de vitamines et minéraux

Pour la transmission des informations, ton cerveau utilise beaucoup de vitamines et minéraux. Plus tu manges des produits frais, locaux et de saison plus tu auras de chance d’apporter les bons éléments à ton cerceau. Les fruits et les légumes, sans pesticides si possible car tes neurones ne les aiment pas beaucoup, sont à consommer quotidiennement, crus, cuits et en jus. Les vitamines et minéraux protègent les neurones de l’oxydation. Ils sont actifs dans la construction des messagers et dans la propagation de l’influx nerveux.

 

Ton cerveau a besoin de bonnes graisses

L’information passera bien et vite si tu consommes de bons lipides. Les huiles végétales, les oléagineux, les olives, les avocats, te les apportent et en plus ils contiennent des antioxydants qui vont protéger tes neurones. Tous les aliments d’origine marine contiennent une substance magique appartenant à la famille des oméga 3. Le cerveau en raffole et ses capacités cognitives deviennent de plus en plus performantes si tu en consommes régulièrement.

Ton cerveau aime les superaliments

La période de surmenage intellectuel est propice à consommer des superaliments. Ils renferment une mine de substances dont ton cerveau a besoin pour fournir un travail exceptionnellement lourd. Tu dois retenir plus de choses. Les neurones doivent établir, avec une cadence soutenue, un grand nombre de connexions entre eux, fabriquer plus de messagers et produire plus d’influx nerveux. Ton usine cérébrale a besoin de beaucoup plus de matières premières.

Les superaliments, issus de la nature, concentrent dans leur composition une quantité accrue de substances nutritionnelles très rapidement utilisables par ton organisme. Le pollen frais, la gelée royale, les graines germées, la spiruline, la klamath, l’acérola font partis de ces superaliments.

Ton cerveau n’apprécie pas vraiment certaines habitudes que tu peux avoir

Pour stimuler ton cerveau, tu as trouvé un moyen qui te semble bien. Tu as constaté que si tu consommais du café, du thé, du tabac et peut-être d’autres choses, tu maintenais une suractivité cérébrale Au premier abord, ton but est atteint. Ce n’est, hélas, qu’un leurre. Le corps s’habitue et pour atteindre le même niveau d’activité, tu vas devoir augmenter ta consommation. L’addiction n’est pas loin, accompagnée de multiples effets secondaires. Tes neurones vont s’épuiser. A terme, ta mémoire va te jouer des tours et tes capacités intellectuelles vont diminuer.

Ton cerveau aime dormir

Pour intégrer et mémoriser toutes les informations que tu dois retenir, ton cerveau ne doit pas être en tension permanente. La relaxation, les pauses régulières dans la journée et le sommeil font partis du programme de la mémorisation de ton cerveau. Tu dois dormir assez longtemps pour lui permettre de traiter toutes les données reçues tout au long de la journée.

Un petit bonus

Il existe un composé d’élixirs floraux « études et examens » qui peut venir en aide et rassurer ton cerceau émotionnel face à la lourde tâche qu’il a accomplir pour atteindre la réussite à tes examens.

Pour booster naturellement ton cerveau, voici la recette finale :

  • une alimentation contenant une forte valeur nutritive ;
  • de l’oxygène ;
  • de l’eau ;
  • des exercices physiques ;
  • du sommeil ;
  • des superaliments pour le soutenir dans des moments exceptionnels ;
  • selon l’envie, quelques gouttes de la subtilité des fleurs dans un composé.

Nathygev, votre Naturopathe à proximité de Lyon vous propose : des consultations, des massages bien-être, des drainages naturos et des enveloppements aux huiles essentielles. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements au :
06 14 56 23 97

Share This