Les bienfaits de la carotte et une recette nutritive facile à faire

4 Nov, 2016 | Alimentation

carrots-1112020_640

Les bienfaits de la carotte vont vous apporter tout ce dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin car c’est un légume local et de saison.

Les substances nutritives du légume local et de saison ne sont pas altérées par un transport long et polluant.

De la terre à l’assiette, les circuits courts et l’agriculture biologique sont à privilégier pour la fraicheur et la qualité de l’aliment. En respectant une bonne cuisson, toutes les vitamines, minéraux et oligo-éléments du légume local et de saison seront disponibles pour bien nourrir les cellules du corps.

Mais ce n’est pas facile aujourd’hui de savoir vraiment quel est le légume local et de saison à consommer ! Fraises et cerises en hiver, pommes en juillet, la notion de saisonnalité ne fait plus vraiment partie de la préoccupation du consommateur. Pourtant, la santé dépend de la vitalité de l’aliment consommé. En respectant les mois de consommation du légume local et de saison, cette vitalité sera optimale. Son goût en dit long, une fraise l’hiver et une fraise en juin n’apportent pas le même plaisir gustatif .

Voici Les bienfaits de la carotte et une recette nutritive et si facile à faire que vous allez pouvoir l’emporter à votre bureau.

Quels sont les bienfaits de la carotte ?

Savez-vous vraiment  ce qu’elle vous apporte ?

Ce légume local et de saison, au goût sucré,  est une grande source de caroténoïdes, de vitamines B et K, potassium, calcium et magnésium

Les bienfaits de la carotte sont dus aux caroténoïdes, pigments jaunes orangés au rouges violets, dont certains sont transformés par l’organisme en vitamine A , ont des propriétés antioxydantes et protectrices. Ils agissent contre le vieillissement cellulaire, les dommages oxydatifs que peuvent subir l’ADN, les problèmes cardiaques, pulmonaires, oculaires, cutanés. Ils protègent la peau des effets néfastes du soleil en bloquant partiellement les radicaux libres issus des rayons ultra-violets.

Riche en fibres solubles, la carotte piège le mauvais cholestérol et ralentit la montée de la glycémie.

Grâce à ses fibres, la cellulose et les pectines, elle a une action bénéfique sur les intestins. Elle régule le transit car c’est à la fois un laxatif doux et un anti-diarrhéique.

Une équipe de recherche de l’Université du Sud Danemark en liaison avec l’Institut Danois des Sciences Agronomiques et l’Université de Newcastle au Royaume-Uni ont découvert le potentiel de la carotte, surtout la plus colorée, à protéger le côlon de certaines pathologies graves grâce à son apport en bêta-carotènes.

Quand la consommer ? 

De janvier à avril et d’août à décembre sont les meilleures périodes pour bénéficier des bienfaits de la carotte.

La choisir ?

Dès qu’elle est arrachée à la terre, elle commence à s’oxyder. Avec ses fanes vertes et vigoureuses, ce processus est ralenti et sa vitalité est mieux préservée.

Sa fraicheur se caractérise par sa couleur et sa brillance. Au toucher, elle doit être très ferme et bien lisse.

Comment la consommer ?

Pour préserver toutes ses substances nutritives, il faut la laver rapidement, l’éplucher légèrement, de la fane vers la racine. Il ne faut pas la râper à l’avance pour éviter l’oxydation et la destruction de la pro vitamine A. L’ajout d’un peu de jus de citron permet de freiner ce phénomène.

Pour qu’elle vous apporte tous ses bienfaits, consommez-la crue, râpée, en jus et cuite à la vapeur douce le jour de son épluchage.

Comment la conserver fraîche plus longtemps ?

Lui ôter ses fanes puis l’enrouler dans un torchon ou du papier absorbant pour éviter l’humidité. La carotte se conserve une petite semaine dans le bac à légume du réfrigérateur.

Voici une recette facile et saine à emporter au bureau

Salade de carottes râpées, riz semi-complet, lentilles vertes, amandes au gingembre

20161105_123139

Astuces pour la réaliser plus rapidement

Pour gagner du temps, préparez le riz et les lentilles à l’avance. Cuits, ils se conservent plusieurs jours au réfrigérateur. Attention, pensez à respecter le temps de trempage, toujours la veille de la cuisson, pour une meilleure digestion.

Ingrédients
Pour une personne :

  • 40 gr de lentilles vertes
  • 40 gr de riz semi-complet
  • 2 carottes moyennes
  • 6 amandes
  • 2 c à c  d’ huile d’olive
  • 2 c à c d’ huile de colza
  • 2 c à c de jus de citron
  • 1 petit morceau de gingembre
  • 4 clous de girofle
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 pincée de sel aux fines herbes
  • 1 Branche de persil

La veille

Faire tremper séparément, les lentilles, le riz et les amandes dans l’eau froide toute la nuit au réfrigérateur.

Le lendemain

Rincez abondamment les lentilles à l’eau froide, puis dans une casserole, les plonger dans l’eau froide et les faire cuire, environ 30 minutes, lentement à petit feu pour les rendre plus digestes. Rajoutez en cours de cuisson, 2 clous de girofle, 2 feuilles de laurier.

Rincez le riz, plongez-le dans l’eau froide dans deux fois son volume d’eau, couvrez et faites-le cuire à feu doux environ 20 minutes. Mettez, en cours de cuisson, 2 clous de girofle.

Rincez les amandes, enlevez la peau. Coupez-les en 4 petits morceaux.

Egouttez le riz et les lentilles cuites, passez -les sous l’eau froide et les laisser refroidir.

Epluchez et râpez les 2 carottes.

Mélangez le riz, les lentilles, les carottes râpées, les amandes.

Assaisonnez, selon votre goût, avec du citron, du gingembre si possible frais et râpé, un mélange d’huiles d’olive et colza, et un peu de sel aux fines herbes.

Parsemez la salade de persil frais si possible.

Dégustez maintenant ou prenez cette préparation pour votre déjeuner au bureau.

 

Nathygev, votre Naturopathe à proximité de Lyon vous propose : des consultations, des massages bien-être, des drainages naturos et des enveloppements aux huiles essentielles. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements au :
06 14 56 23 97

Share This